Cloche du Couvent Saint-Jean-Baptiste

Mise à jour le mercredi 28 septembre 2016

En 1895, le Curé Fillion de Saint-Jean-Baptiste voulait instruire les jeunes de la région alors il a fait bâtir le Couvent et a fait venir des sœurs du Québec, les sœurs de Saint Nom de Jésus et de Marie. La cloche du Couvent avait été commandé d'une fonderie de New York – Maneely & Co West Troy NY – qui existe encore.

On pense que la cloche a été enlevée en 1910 lorsqu’on a fait des rénovations pour agrandir le Couvent parce qu’il y avait de plus en plus d’élèves. 

Quand on a retrouvé la cloche dans une ferme des alentours, il y a eu beaucoup de controverses. Beaucoup de gens disaient qu’elle ne venait pas du Couvent, qu’elle venait d’ailleurs. Les gens disaient, « on n'a jamais entendu sonner cette cloche, on l’a jamais vu sur le couvent. » Mais ça faisait trop longtemps qu'elle avait été enlevé pour pour les gens se souviennent. Quelqu'un a trouvé une photo datée de 1897 avec la cloche sur le toit du couvent et ça été une preuve qu’elle lui appartenait.

La cloche a été installée dans la salle du Centenaire il y a quelques années. Elle a été achetée par le Comité culturel de Saint-Jean-Baptiste et par la communauté de Montcalm.

Quand les sœurs sont parties, le Couvent a été vendu à Gunther Dorn. Il a l’a transformé en un magasin d’antiquité et une salle de thé. Après quelques années, ce n’était plus économiquement possible pour Monsieur Dorn de garder son magasin alors il l’a vendu à un Docteur d'Hawaï qui collectionne des Couvents. La bâtisse a été transformée en appartements qui sont encore habités aujourd’hui.

« Mon rêve c’est de faire une pièce de théâtre devant le couvent à propos de l’histoire de Saint-Jean-Baptiste. On pourrait parler des histoires comme l’inondation et la cloche en utilisant le visuel du couvent. » - Lucien Jean

Photos : Joanne Lussier-Demers/Radio-Canada